BIENVENUE EN HOLLANDE

Merci à Vanessa de m'avoir fait redécouvrir ce texte...

Texte d'Emily Pearl Kingsley

"On me demande souvent de décrire mon expérience d'avoir élevé un enfant aux besoins particuliers pour aider ceux qui n'ont pas vécu cette expérience unique, à comprendre, à imaginer ce que l'on peut ressentir. C'est comme ça... Quand vous allez avoir un enfant, c'est comme planifier un fabuleux voyage...en Italie. Vous achetez un tas de livres sur le pays, des guides qui vous permettent d'établir votre itinéraire... le Colisée, Michael Ange, les gondoles de Venise. Vous apprenez mêmes quelques phrases d'italien, cela devient vraiment très excitant. Après quelques mois d’anticipation passionnée, enfin le grand jour arrive. Vous faites vos valises et vous partez.

Plusieurs heures plus tard l’avion atterrit. L’hôtesse annonce : « Bienvenue en Hollande ! ». En Hollande ?? Comment ça en Hollande ?? Mon billet était pour l’Italie, pas la Hollande ! Je suis sensée être en Italie. Toute ma vie, j’ai rêvé d’aller en Italie… Mais il y a eu un changement d’aiguillage en cours de route. Ils ont atterri en Hollande et vous devez y rester. La chose importante, c’est qu’ils ne vous ont pas amené dans un endroit horrible, dégoûtant, immonde, pestilentiel, où règneraient la famine et les maladies. C’est juste un endroit différent.

Alors vous devez aller acheter de nouveaux guides, vous devez apprendre une langue complètement nouvelle. Et vous allez rencontrer un groupe de gens totalement nouveau que vous n’auriez jamais rencontré autrement. C’est juste un endroit différent. Le rythme est plus lent qu’en Italie, c’est moins clinquant. Après quelque temps, vous reprenez votre souffle, vous regardez alentour, et vous remarquez qu’il y a des moulins en Hollande. La Hollande a des tulipes. La Hollande a même des Rembrandt. Mais tous les gens que vous connaissez sont allés en Italie, et ils vantent les merveilles de l’Italie et le bon temps qu’ils ont eu là bas. Et pour le reste de votre vie vous pensez :

« Oui c’est là que j’étais supposée me rendre, c’est ce que j’avais prévu ». Et la peine ne s’en ira jamais, car la perte de ce beau rêve est une perte majeure. Mais si vous passez votre vie à vous morfondre de n’avoir pas atterri en Italie, vous risquez de ne jamais être libre d’apprécier les choses très spéciales qu’on ne trouve qu’en Hollande. »

Aimer, sans condition

Je voulais partager cette video depuis quelques temps et attendais qu'un des volontaires traducteur de TED mette le sous-titrage en ligne. Voilà qui est fait.

Quand Andrew Solomon a commencé sur le thème de l'homosexualité, je n'étais pas loin de couper court à cette vidéo, pensant qu'il s'agissait d'un énième coming out. Son histoire personnelle n'est en fait que le point de départ d'un travail de fond impressionnant par son ampleur et la qualité des mots qu'Andrew met sur les sentiments et les interactions qui font notre quotidien. Les témoignages qu'il a recueilli sont particulièrement touchants et significatifs. Je vous ai sélectionné quelques passages mais vous recommande la vidéo complète ci-dessous.

Ce que nous faisons tous...

" Qu'est-ce que tu penses avoir fait qui l'a aidé à devenir quelqu'un de charmant, d'accompli et de merveilleux ? Elle m'a dit, « Qu'est-ce que j'ai fait ? Je l'ai aimé, c'est tout. Clinton a simplement toujours porté une certaine lumière en lui. Son père et moi avons eu assez de chance pour être les premiers à le voir."

3 étapes qu'on ne peut contourner: 

"Il y a l'acceptation de soi, l'acceptation par sa famille et l'acceptation sociale."

Tout le bien que nous voulons pour nos enfants: 

"Une des familles que j'ai interviewées, Tom et Karen Robards, ont été stupéfaits, lorsque, eux, de jeunes et brillants New Yorkais, ont appris que leur premier enfant était trisomique. Ils pensaient que les opportunités éducatives pour lui n'étaient pas ce qu'elles devraient être, ils ont alors décidé qu'ils construiraient un petit centre -- deux salles de classes qu'ils ont créées avec quelques autres parents -- pour éduquer les enfants trisomiques. Au fil des années, ce centre s'est développé et est devenu le Cooke Center, où il y a maintenant des milliers et des milliers d'enfants atteints de déficience intellectuelle qui reçoivent un enseignement."

L'amour...sans conditions

Ce que j'étudie c'est, combien d'amour il peut y avoir, même lorsque tout semble mal se passer.

Bonne écoute...