Aimer, sans condition

Je voulais partager cette video depuis quelques temps et attendais qu'un des volontaires traducteur de TED mette le sous-titrage en ligne. Voilà qui est fait.

Quand Andrew Solomon a commencé sur le thème de l'homosexualité, je n'étais pas loin de couper court à cette vidéo, pensant qu'il s'agissait d'un énième coming out. Son histoire personnelle n'est en fait que le point de départ d'un travail de fond impressionnant par son ampleur et la qualité des mots qu'Andrew met sur les sentiments et les interactions qui font notre quotidien. Les témoignages qu'il a recueilli sont particulièrement touchants et significatifs. Je vous ai sélectionné quelques passages mais vous recommande la vidéo complète ci-dessous.

Ce que nous faisons tous...

" Qu'est-ce que tu penses avoir fait qui l'a aidé à devenir quelqu'un de charmant, d'accompli et de merveilleux ? Elle m'a dit, « Qu'est-ce que j'ai fait ? Je l'ai aimé, c'est tout. Clinton a simplement toujours porté une certaine lumière en lui. Son père et moi avons eu assez de chance pour être les premiers à le voir."

3 étapes qu'on ne peut contourner: 

"Il y a l'acceptation de soi, l'acceptation par sa famille et l'acceptation sociale."

Tout le bien que nous voulons pour nos enfants: 

"Une des familles que j'ai interviewées, Tom et Karen Robards, ont été stupéfaits, lorsque, eux, de jeunes et brillants New Yorkais, ont appris que leur premier enfant était trisomique. Ils pensaient que les opportunités éducatives pour lui n'étaient pas ce qu'elles devraient être, ils ont alors décidé qu'ils construiraient un petit centre -- deux salles de classes qu'ils ont créées avec quelques autres parents -- pour éduquer les enfants trisomiques. Au fil des années, ce centre s'est développé et est devenu le Cooke Center, où il y a maintenant des milliers et des milliers d'enfants atteints de déficience intellectuelle qui reçoivent un enseignement."

L'amour...sans conditions

Ce que j'étudie c'est, combien d'amour il peut y avoir, même lorsque tout semble mal se passer.

Bonne écoute...